CABM

Mission
Le Centre d’action bénévole de Montréal (CABM) fait la promotion de l’action bénévole auprès de la population montréalaise et en renforce la pratique au sein des organismes de son territoire. Il soutient les services de Popotes roulantes et de Repas communautaires affiliés à son réseau.

Les principaux services du CABM sont :

Fondé en 1937, le Centre d'action bénévole de Montréal a été en 2007, à l’occasion de son 70e anniversaire, le lauréat du prix Hommage bénévolat-Québec ainsi que du prix Agnes-C.-Higgins de Centraide du Grand Montréal.


Centre d'action bénévole de Montréal
2015, rue Drummond, bureau 300 (angle de Maisonneuve, Métro Peel)
MontréalQuébec  H3G 1W7
Téléphone : 514.842.3351
Télécopieur : 514.842.8977
info [at] cabm [dot] net
 

Histoire

Moments clés dans l'histoire du Centre d'action bénévole de Montréal

  • 1937 - Fondation par la Jeune Ligue de Montréal dans le but de faciliter l'accès des femmes aux diverses activités bénévoles.
  • 1939-1945 Des liens étroits se tissent avec les Services volontaires féminins, une importante association britannique activement engagée dans l’effort de guerre.
  • Dès 1940, sous le nom de « Services volontaires féminins », l'organisme joue un rôle important dans l'effort de guerre.
  • 1947 - C’est au nom de « Services volontaires féminins » que le CABM obtient ses lettres patentes.
  • C'est en 1957 que l'appellation « Service bénévole de Montréal » fut adoptée, entre autres pour reconnaître que le bénévolat n'était pas une activité exclusivement féminine.
  • C'est en 1966 que le Centre participe à l'implantation de la première Popote roulante à Montréal. Aujourd'hui, son Bureau central des Services alimentaires bénévoles offre des services de soutien à un réseau régional d'une soixantaine de Popotes et de services de Repas communautaires.
  • 1967 - Ouverture de la filiale de l’Ouest de l’Île.
  • De 1969 à 2013, le Centre est responsable de la coordination du Fichier de Noël, une tradition montréalaise qui date de 1919.
  • 1970 - Le Centre, initialement anglophone, devient officiellement bilingue et son financement est assuré conjointement, à égalité, par la Plume Rouge (Red Feather) et la Fédération des œuvres de charité canadiennes-françaises (FOCCF).
  • 1972 - Le Centre est l’un des membres fondateurs de la Fédération des centres d’action bénévole du Québec (FCABQ).
  • 1973 - Ouverture de la filiale de l’Est de Montréal.
  • 1974 - Suite au fusionnement de la Plume Rouge et de la FOCCF avec d’autres organismes pour créer Centraide, c’est ce dernier qui devient le principal bailleur de fonds du Centre.
  • 1979 - Ouverture de la filiale de Ville Saint-Laurent.
  • 1980-1984 - Les trois filiales deviennent des organismes autonomes subventionnés par Centraide.
  • 1992 - L’appellation « Centre d’action bénévole de Montréal » est adoptée.
  • En 1997, il célèbre ses 60 ans de promotion de l’action bénévole.
  • En 2007, célébrant son 70ième anniversaire, le Centre est lauréat du prix Hommage bénévolat-Québec ainsi que du prix Agnes-C.-Higgins du Centraide du Grand Montréal.
  • 2012 – Le CABM célèbre son 75e anniversaire de fondation.

Au cours des années, le Centre d'action bénévole de Montréal a également mis sur pied des points de service, aujourd'hui des organismes autonomes, dont le Centre d'action bénévole Ouest de l'île, le Centre d'action bénévole et communautaire Saint-Laurent et Accès Bénévolat (anciennement, Service bénévole de l'Est) . Il a été associé à la fondation de la Société Elizabeth Fry et de la Maison Thérèse-Casgrain, des Grands Frères Grandes Sœurs du Grand Montréal et du Parrainage civique Montréal, ainsi qu'à l'organisation de la première Semaine de l'action bénévole.

Aujourd'hui, le Centre recrute environ 7 000 bénévoles par année pour plus de 500 organismes communautaires montréalais.



Le Centre d'action bénévole de Montréal a déménagé plusieurs fois depuis sa fondation en 1937. Voici la liste de ses différentes adresses :

  • 1937-1940 : Les bureaux de la Jeune Ligue de Montréal
  • 1940-1955 : Édifice Sun Life, bureau 128
  • 1955-1969 : Terrasse Prince de Galles (côté nord de la rue Sherbrooke entre McTavish et Peel, site actuel de l'édifice Bronfman de l'Université McGill)
  • 1969-1977 : 2015, rue Drummond, bureau 900
  • 1977-1981 : 1224, rue Sainte-Catherine Ouest, bureau 800
  • 1981-1993 : 1246, rue Bishop
  • 1993-2003 : 235, rue Saint-Jacques, Vieux-Montréal
  •  2003 - : de retour au 2015, rue Drummond, cette fois-ci au bureau 300