Historique

 

Les premières Popotes roulantes ont vu le jour en Angleterre pendant la Seconde guerre mondiale.  Leur objectif était de fournir des repas aux victimes des bombardements.  Après la guerre, cette entraide se perpétua en s'orientant vers les services de maintien à domicile pour les aînés.  S'inspirant du modèle britannique, des programmes similaires ont été développés au Canada au cours des années 60.

 

C'est en 1966 que le Centre d'action bénévole de Montréal, en collaboration avec des infirmières de soins à domicile, a parrainé la première Popote roulante montréalaise.

 

Aujourd'hui, il y a plus de 200 Popotes à travers le Québec dont une centaine dans la région du Grand Montréal.  Presque les deux tiers des groupes montréalais sont affiliés au Centre d'action bénévole de Montréal.