Le bénévolat est bon pour les notes

notes.jpg

SONDAGE. Les familles qui désirent aider leurs enfants à se préparer pour réussir la nouvelle année scolaire devraient  envisager une méthode d'apprentissage différente : le bénévolat. Selon un sondage portant sur l'enseignement, il semble que plus de la moitié des enfants qui obtiennent des résultats au-dessus de la moyenne à l'école font du bénévolat ou songent sérieusement à s'impliquer dans leur communauté.

«Il est encourageant de constater le lien entre l'éducation et la responsabilité sociale au Canada, indique la Dre Donna McGhie - Richmond, spécialiste pédagogique pour les Centres de mathématiques et de lecture en anglais Kumon. Il est très
réjouissant de voir les enfants adopter cette vision des choses dans différentes communautés du Canada.»

 

Expérience enrichissante

Environ 97 % des parents ayant des enfants qui obtiennent des résultats au-dessus de la moyenne à l'école et qui participent à des activités de bénévolat affirment que l'implication communautaire de leurs enfants aide ces derniers à réussir leur éducation, autant en classe que dans la communauté. De plus, 75 % de ces parents estiment que les expériences d'apprentissage de leurs enfants encouragent ceux-ci à s'impliquer davantage dans des activités de bénévolat et de bienfaisance.

Ces jeunes bénévoles ne font pas que réussir à l'école, ils incitent les autres jeunes à suivre leur exemple. Les résultats du sondage indiquent que 27 % des parents dont les enfants font du bénévolat ont envie de s'impliquer davantage dans leur communauté en raison des efforts de leurs enfants. «De nos jours, les enfants deviennent des modèles pour leurs parents, en leur montrant comment s'impliquer dans la communauté pour faire une différence», ajoute la Dre McGhie- Richmond.

Plus de 1 000 parents canadiens d'enfants âgés de 5 à 15 ans ont participé au sondage réalisé par la firme Ipsos-Reid pour les Centres Kumon.

 

L'ÉDITION NOUVELLES
Source : Édition du 1er octobre 2009 du Journal Métro.