Québec franchit un pas de plus dans la valorisation de l'action bénévole!

valorisation.jpg

Dans le cadre de la semaine de l'action bénévole, le ministre de l'Emploi et de la Solidarité sociale et ministre responsable de la région de la Capitale-Nationale, M. Sam Hamad, a annoncé aujourd'hui au Patro Roc-Amadour des moyens visant à valoriser l'action bénévole. C'est en présence du député de Jean-Lesage, M. André Drolet, de bénévoles et de membres d'organismes communautaires que le ministre a souligné l'importance de soutenir le milieu bénévole.

«Le gouvernement du Québec est reconnaissant envers les deux millions de bénévoles qui, par leur générosité, s'engagent dans leur milieu et consacrent plus de 300 millions d'heures de leur temps au mieux-être de leur communauté. Le Québec a besoin de cette ressource inestimable qui contribue à dynamiser les communautés de toutes les régions du Québec», a déclaré le ministre Sam Hamad.

Afin de soutenir concrètement le milieu, le gouvernement consacrera plus d'un million de dollars à la valorisation de l'action bénévole. Ce montant servira à mettre en oeuvre cinq mesures structurantes qui viseront, entre autres, à promouvoir l'action bénévole, à tenir une campagne de promotion ainsi qu'à développer des nouveaux outils pour le recrutement des bénévoles.

Les mesures prises découlent directement de recommandations formulées par le groupe de travail en action bénévole. D'ailleurs, un comité de suivi, sous la présidence de Mme Yseult Roy-Raby, a été formé à partir des membres du groupe
de travail pour évaluer l'application des différentes mesures.

«Je suis heureuse de constater que le gouvernement met en place des mesures qui permettront de soutenir et valoriser l'action bénévole. En donnant un échos favorable aux recommandations issues des travaux menées par le groupe de travail en action bénévole, le gouvernement vient directement répondre aux besoins des organismes communautaires», a souligné Mme Yseult Roy-Raby, présidente du comité de suivi.

Le Réseau de l'action bénévole du Québec (RABQ), qui est l'interlocuteur privilégié du gouvernement en matière d'action bénévole, sera responsable de l'application d'une grande partie des mesures. «Au cours des prochaines années, le milieu bénévole fera face à des défis de taille en matière de recrutement, de relève et de formation. Il est donc primordial de mettre rapidement en place des mesures qui serviront non seulement à promouvoir l'action bénévole auprès de la population, mais également à concevoir des outils qui permettront de mieux soutenir, encadrer et former les bénévoles», a précisé M. Denis Nantel du Réseau de l'action bénévole du Québec.

 

QUÉBEC, le 22 avr. /CNW Telbec/
Source :

Alexandre Boucher
Attaché de presse
Cabinet du ministre de l'Emploi et de la Solidarité sociale et
ministre responsable de la région de la Capitale-Nationale
Tél. : 418.643.4810